Transport des Marchandises Dangereuses

Les matières dangereuses ce sont des marchandises qui, à cause de ses propriétés et de leur caractéristique, constituent un danger potentiel. Ces propriétés des matières (considérées comme dangereuses) ne constitueront aucun danger pendant le transport, si les mesures appropriées sont prises. La définition des marchandises dangereuses ne contient pas uniquement les marchandises dangereuses au sens propre du terme, telles que les acides, les matières explosibles ou les poisons, mais aussi les matières telles que : les aimants, les gaz réfrigérants, de l’eau de Javel, les aérosols et beaucoup d’autres produits d’usage quotidien.
Fragment cysterny przewożącej materiały niebezpieczneLes règles qui gèrent le transport des marchandises dangereuses :
– par voie aérienne sont incluses dans Dangerous Googs Regulations – Association internationale du transport aérien (IATA), en vertu de l’Annexe 18 à la Convention relative au transport des marchandises dangereuses par voie aérienne – sous l’égide de l’Organisation de l’aviation civile internationale (ICAO) dépendant de l’ONU, appelées Instructions techniques ICAO.
– par voie terrestre sont incluses dans l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR)- sous l’égide de la Commission économique pour l’Europe (CEE).
En général, les matières dangereuses sont divisées en différentes classes et sous-classes selon le danger qu’elles constituent. Compte tenu de ces informations, les listes détaillées ont été élaborées pour toutes les matières de chaque branche de transport. Ces listes indiquent la classe ou la sous-classe à laquelle appartient une matière donnée, aussi bien que la possibilité éventuelle de la transporter (par voie aérienne ou terrestre) et les conditions qu’une marchandise donnée doit remplir. En outre, l’emploi du système de l’Organisation des Nations Unies (Numéros UN) assure la compatibilité entre les moyens de transport internationaux, alors le colis peut être transporté par plusieurs moyens sans nécessité de le classifier de nouveau et de le reconditionner sur des étapes indirectes du transport.

Pour chaque moyen de transport l’on a décrit les exigences générales concernant l’emballage et les Instruction d’emballage qui ont pour but d’assurer la sécurité des matières dangereuses pendant le transport aérien et terrestre grâce à l’utilisation des emballages appropriés et l’emploi de façon spéciale de les emballer. Les exigences concernant l’emballage sont valables dans presque toutes les circonstances ; Les Instruction d’emballage exigent l’emploi des emballages attestés UN (emballages certifiés), pourtant parfois ils ne sont pas nécessaires, par exemple quand les matières dangereuses sont transportées dans une quantité limitée (Limited Quantity).La quantité de matière qui peut être mise dans l’emballage intérieur d’un colis est précisément déterminée. Cela sert à minimiser le danger naturel provoqué par les matières dangereuses pour prévenir, lorsque le fait générateur se produit, les lésions corporelles graves ou des dommages matériels graves.

Après avoir emballé les matières dangereuses, il est nécessaire de mettre sur les colis les informations essentielles telles que numéro UN et de joindre les étiquettes montrant tous les dangers potentiels, provoqués par le contenu des emballages. Grâce à cela, les colis comportant les matières dangereuses sont facilement reconnaissables et ils constituent un avertissement portant sur des dangers potentiels sans la nécessité de se référer aux documents rattachés.

Le document de transport pour les matières dangereuses est rattachés à la majorité des colis afin d’assurer les informations détaillées sur ces matières pour pouvoir, si nécessaire, directement identifier le contenu des colis.

Sécurité
Les matières dangereuses peuvent être transportées en sécurité à condition que les mesures de sécurité appropriées soient prises. Les règles et procédures comportent:

  • classification appropriée des matières dangereuses;
  • garantie que les marchandises interdites ne sont pas transportées, sauf s’il y a une exception;
  • emballages qui remplissent des exigences mentionnées et garantie que les limites de marchandises sur l’emballage sont observées;
  • formation du personnel responsable- obligatoire, régulière et appropriée en vertu des dispositions légales;
  • déclaration appropriée des matières dangereuses;

La formation en matière de transport des matières dangereuses aide d’une façon significative à comprendre la philosophie et les exigences déterminées dans les Instructions Techniques et l’Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par Route (ADR).
Notre équipe de spécialistes à chaque fois suit la formation en matière de nouvelles dispositions et désignations, en plus elle rafraîchit les compétences et licences déjà acquises.

Pourtant, la responsabilité de l’EXPEDITEUR dans le transport aérien est très important en vertu de 1.3. IATA DGR qui mentionne ses obligations comme suit:

  • observer exactement les indications incluses dans le manuel ICAO – TI pendant l’envoi des matières dangereuses par voie aérienne,
  • observer toutes les dispositions en vigueur dans chaque pays – origine de colis, transit et destination,
  • s’assurer que les matières dangereuses ne sont pas interdites dans le transport aérien,
  • s’assurer que les objets ou les matières sont convenablement identifiés, classifiés, emballés, désignés et qu’ils ont des étiquettes et documents appropriés conformément à TI – ICAO;
  • s’assurer que toutes les personnes s’occupant de la préparation de l’envoi des matières dangereuses ont été convenablement formées de telle façon qu’elles sont capables d’assumer la responsabilité relative au transport aérien des matières dangereuses (au cas où l’Expéditeur ne dispose pas de personnel formé, il peut louer d’autres personnes/entreprises pour le représenter et assumer toute la responsabilité de la préparation de l’envoi ; ces personnes doivent être convenablement formée).

Les obligations de l’ EXPEDITEUR dans le transport terrestre conformément à 1.4.2.1 de l’Accord ADR :
L’expéditeur des marchandises dangereuses est obligé de livrer pour le transport seulement de tels colis qui remplissent les exigences ADR, il devrait en particularité:

  • s’assurer que les matières dangereuses sont classifiées et autorisées dans le transport conformément à ADR;
  • fournir au transporteur les informations et données susceptibles d’être prouvées et, si nécessaire, les documents de transport requis et les documents rattachés (autorisations, admissions, notifications, certificats, etc.);
  • •utiliser uniquement les emballages, les grands récipients pour vrac (IBC) et les citernes (véhicules-citernes, citernes démontables, véhicules-batteries, CGEM, citernes amovibles et conteneurs-citernes) qui sont autorisé pour le transport des matières mentionnées et qui possèdent l’étiquetage requis par ADR;
  • observer les exigences concernant l’expédition et les limites de livraison.

Classement des Matières Dangereuses

Le classement approprié de marchandises dangereuses par l’Expéditeur garantit que les exigences de transport pour cette marchandises concrètes seront remplies.

Le classement incorrect peut provoquer l’emballage, l’étiquetage, le chargement et les informations inappropriés.

Quant est-ce que les matières dangereuses sont dangereuses ?

Les matières dangereuses deviennent dangereuses surtout au moment où elles sortent de l’emballage et/ou entrent en réaction avec une autre substance et commencent à réagir. Les matières dangereuses deviennent dangereuses surtout au moment où elles sortent de l’emballage et/ou entrent en réaction avec une autre substance et commencent à réagir.

Quelques exemples de réactions chimiques dangereuses:
  • Acides (tels que les électrolytes) et bases (telles que la soude caustique) attaquent les métaux légers dont sont fabriqués les avions;
  • Gaz inflammables (tels que les aérosols ou le gaz dans les bouteilles touristiques) peuvent constituer au contact de l’air un mélange explosif;
  • Oxygène réagit avec les graisses en provoquant une incendie spontanée.
Classe ou sous-classeType de danger

1

Matières et objets explosibles

1.1

Matières et objets comportant un risque d'explosion en masse

1.2

Matières et objets comportant un risque de projection sans risque d'explosion en masse

1.3

Matières et objets comportant un risque d'incendie avec un risque léger de souffle ou de projection ou de l'un et l'autre

1.4

Matières et objets ne présentant qu'un danger mineur

1.5

Matières très peu sensibles comportant un risque d'explosion en masse

1.6

Objets extrêmement peu sensibles ne comportant pas de risque d'explosion en masse
klasa 1

2

Gaz

2.1

Gaz inflammables

2.2

Gaz non inflammables, non toxiques

2.3

Gaz toxiques
Klasa 2

3

Liquides inflammables
3

4

Matières solides inflammables, matières autoréactives et matières qui, au contact de l'eau, dégagent des gaz inflammables

4.1

Matières solides inflammables; matières autoréactives et matières explosibles désensibilisées

4.2

Matières autoréactives

4.3

Matières qui, au contact de l'eau, dégagent des gaz inflammables
4

5

Matières comburantes et peroxydes organiques

5.1

Matières comburantes

5.2

Peroxydes organiques
5

6

Matières toxiques et infectieuses

6.1

Matières toxiques

6.2

Matières infectieuses
6

7

Matières radioactives
7

8

Matières corrosives
8

9

Matières et objets dangereux divers
9